Nous utilisons des cookies pour améliorer notre service. Si vous souhaitez plus d’informations à ce sujet, cliquez ici. Acceptez-vous l'utilisation de cookies ?

Apprendre l'espagnol en Équateur

C'est dans ce merveilleux pays, à quelques heures de voiture, que tu trouveras des volcans dans la jungle des Andes. Navigue dans le paradis naturel des îles Galapagos. Parcours les marchés traditionnels indigènes. Il y a beaucoup à découvrir lors d'un séjour linguistique en Equateur!

La capitale de Quito se trouve en plein coeur des Andes à 2900 mètres au-dessus de la mer. Celui qui voyage de Quito à la côte ou à travers la jungle, se délectera de la diversité naturelle des paysages et sera inévitablement impressionné par ce petit pays andin. Pour découvrir ce pays il existe la “Salle de Classe Itinérante”. Ce programme permet d’apprendre l’espagnol dans différents endroits en Equateur avec en plus des activités passionnantes dans chacune des destinations.

En Equateur, on parle l'espagnol de manière très claire. Même les débutants se familiariseront immédiatement avec l'accent et pourront pratiquer l'espagnol de manière intensive. De plus, une grande partie de la population indigène parle encore le Quechua.

 4
1
48

Cours de langue à

Équateur - Guide de voyage


France
Le voyageur doit être en possession d’un passeport dont la validité est de plus de 6 mois après la date de sortie. En cas de non-respect de cette condition, le voyageur risque de se voir refuser l’entrée dans le pays. Le visa n’est pas nécessaire pour un séjour d’une durée égale ou inférieure à 90 jours. Pour en savoir plus.

Suisse 
Le voyageur doit être en possession d’un passeport dont la validité est de plus de 6 mois après la date de sortie. En cas de non-respect de cette condition, le voyageur risque de se voir refuser l’entrée dans le pays. Le visa n’est pas nécessaire pour un séjour d’une durée égale ou inférieure à 90 jours. Pour en savoir plus.

Remarque : informations valables uniquement pour les personnes ayant un passeport d'un pays de l'U.E ou de Suisse.

Sécurité
À Quito, il est recommandé de ne pas retirer de trop grandes sommes d'argent et de ne pas avoir trop d'argent sur soi. Il est conseillé de se renseigner auprès de l'école et de la famille d'accueil en ce qui concerne la sécurité.

La situation en matière de sécurité est sujette à changements au fil du temps. Nous te recommandons donc de consulter le site Internet officiel de ton pays, comme celui de la Confédération suisse ou de France Diplomatie pour plus d'informations.

Santé
Les centres hôspitaliers sont mieux développés dans les grandes villes que dans les zones rurales. Nous conseillons de se rendre dans des cliniques privées en cas de besoin. Il est nécessaire de souscrire une assurance maladie avant son départ. Pour diminuer les risques de maux de ventre et d'infections intestinales, il faut éviter de boire l'eau du robinet, et il est préférable de choisir l'eau en bouteille. Il est également conseillé de bien choisir les aliments et de les laver avant de les consommer (fruits et légumes). Les vaccins suivants sont recommandés: la diphtérie, le tétanos, l'hépatite A et la fièvre jaune (pour certaines régions). Un risque de paludisme existe également dans certaines régions à risque. Nous conseillons de consulter un médecin spécialisé dans les vaccinations pour l'étranger.

Pour plus d’informations sur la santé en voyage, merci de consulter le site Safetravel.ch.

Monnaie: Dollar américain (USD)
Le coût de la vie en Équateur est plus bas que celui de la majorité des villes d'Europe du nord. Notre conseil : éviter les centres commerciaux modernes dans les grandes villes. Si tu veux vraiment épargner de l'argent, évite le centres commerciaux modernes dans les grandes villes. Les produits de marque qui y sont proposés sont aussi chers même en Équateur.

Pourboire (propina): Il est bienvenu de donner un pourboire de 10 à 15%.

Plus d'informations sur le coût de la vie au Équateur disponible sur le site numbeo.

Transports
Il est courant d'effectuer de longs trajets en bus. Ceux-ci sont généralement directs et relativement confortables. Pour les plus aventuriers, il est possible de prendre un bus local, avec des arrêts fréquents et plusieurs détours. Pour les très longs trajets, des vols intérieurs sont recommandés. Le réseau de bus à Quito peut être complexe pour les touristes. Les bus Ecovía passent par les endroits les plus fréquentés et circulent sur des voies à côté du métro.

Électricité
120 V (comme aux États-Unis) Prise japonaise avec 2 fiches plates et verticales

Culture
La culture équatorienne est gravée par les indigènes mais aussi par les influences coloniales. La culture indigène se reflète avant tout dans la musique traditionnelle qui révèle le côté mélancolique de la musique andine. De plus dans la peinture, on reconnaît encore l'influence indigène malgré l'influence de l'art religieux de style colonial qu'ont apporté les Espagnols aux premiers habitants. L'architecture de l'Équateur vient en général également de l'époque des conquérants Espagnols. Les églises coloniales quant-à-elle sont principalement de l'empreinte de l'époque baroque.

Histoire
Jusqu'au milieu du 15ème siècle, de nombreuses cultures diverses peuplaient la région de l'Équateur d'aujourd'hui. Les Incas étendaient leur empire du sud du Pérou jusqu'au nord et en Équateur et tous les peuples de ces régions se sont soumis à eux. Avec la "Conquista", la conquête de l'Amérique du sud par les Espagnols, venait aussi la fin de la domination Inca. Les Espagnols ont régné jusqu'en 1822, quand l'armée de libération sous le général Antonio José de Sucre, remportait le combat de façon décisive contre les troupes de la puissance coloniale. Ainsi l'Équateur devenait la partie d'une grande Colombie à laquelle appartenaient également le Venezuela et le Panama. Suite au démantèlement de la grande Colombie apparaissait, en 1830, la république de l'Équateur.

Société
La population équatorienne se compose d'un mélange ethnique multicolore. Le pourcentage de la population indigène est l'un des plus grand de toute l'Amérique latine. Ils vivent en général dans le massif montagneux et parlent mutuellement Quechua. Certains d'entre eux habitent encore le bassin amazonien. Seulement quelques Équatoriens sont d'origine européenne. Cependant ceux-ci sont en général ceux qui forment la petite population aisée du pays. Les différences de confort reflètent les frontières ethniques et la population indigène est malheureusement la plus souvent associée à la pauvreté dans laquelle d'ailleurs une grande partie de la population équatorienne vit. La pauvreté prononcée incite la population rurale à aller plutôt s'installer dans les grandes villes du pays où elle espère une meilleure vie, mais malheureusement leur situation ne s'améliore pas toujours. Aujourd'hui, environ un quart de la population vit dans les deux plus grandes villes du pays, Quito et Guayaquil. De nombreux Équatoriens cherchent une solution à leur mauvaise situation économique à l'étranger et émigrent en Amérique du Nord et en Europe (notamment en Espagne).

Cuisine
Pour les Européens le plat le plus extraordinaire est certainement celui à base de cochon d'Inde grillé (Cuyi) qui représente le plat typique équatorien datant du temps des Incas. Les soupes de pommes de terre ou à base de poulet, quant-à-elles, sont plutôt typiques et préparées quotidiennement. D'ailleurs dans la cuisine traditionnelle du pays le poulet est souvent bouilli ou grillé, le boeuf rôti et le porc servi avec des galettes de maïs (Tortillas) ou du riz. Le fameux ceviche, une préparation à base de crevettes crues, d'huîtres, de poisson et de fruits de mer avec du jus de citron et des épices est un menu très prisé et populaire sur la côte.

Religion
L'Équateur est un pays fortement marqué par la foi chrétienne depuis le temps colonial. Malgré l'importante population indigène, le catholicisme est majoritairement pratiqué. Cependant de nombreux autochtones équatoriens mélangent la foi catholique avec leurs religions traditionnelles.

Politique
La jeune histoire de l'Équateur est caractérisée par l'instabilité politique. Fréquemment ses présidents ont été renversés avant la fin de leur mandat. Cependant ces petites révolutions se terminent souvent plutôt paisiblement. Le président de l'Équateur est choisi pour quatre ans et ne peut pas être réélu directement. Le pouvoir législatif forme un parlement à chambre unique auquel 121 députés appartiennent. Malgré une faible représentation au parlement, les indigènes ont un certain pouvoir dans la politique équatorienne. La Confédération des nationalités indigènes de l'Équateur (CONAIE), qui a été conçue pour représenter ces derniers au niveau politique, compte jusqu'à trois millions de membres.

Économie
L'économie de l'Équateur dépend surtout du prix du pétrole. Puisque le pays génère environ 40% de l'exportation avec le pétrole, les prix de celui-ci dégringolant peut mener l'Équateur vers une crise économique. L'exemple de la tempête "El Niño", à la fin des années 90, renforça alors la crise déjà existente. Le système des banques fut affaibli et la monnaie nationale de l'époque, le Sucre, perdit jusqu'à 70% de sa valeur en 1999 et cela en seulement un an. Le gouvernement ne voyait aucune issue à part de remplacer la monnaie locale par le dollar pour stabiliser les prix et l'économie. Encore aujourd'hui le dollar est la monnaie officielle en Équateur.

Autres destinations pour "Espagnol"